28 novembre 2007

Tanguer

Toujours errant, en évitant de me tromper à défaut d'éviter d'être trompé, j'avais remarqué un morceau interprété par le jeune homme qui a participé à l'ouverture de ce blog : Tango en Skaï. Ce soir, je vous propose la version de Roland Dyens.

Le tango a commencé par être un divertissement de lieux interlopes. On le pratiquait dans les maisons closes des ports, dans les bouges de mauvaise réputation. Il séduisit les jeunes bourgeois argentins en mal de provocation qui l'importèrent à Paris au début du XXème siècle. Misère d'une classe sociale qui ne cesse de chercher un supplément d'âme.

Cette danse, malgré ses origines peu recommandables, inspire la distinction et la mélancolie. On y trouve de la force tempérée de pudeur. L'élégance.

Posté par monsieur_canard à 19:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Tanguer

    Ouaich'

    Posté par ll, 10 janvier 2008 à 17:43 | | Répondre
Nouveau commentaire