15 mars 2009

Préparatifs

Sans doute l'un des derniers billets ici. Fausse monnaie, ou pièce d'or ? Quoiqu'il en soit, nous allons bientôt migrer, il est temps.

Un des pour voyeurs de brumes n'a plus de ticket, il voyage désormais en clandestin.

Quelque chose d'autre a commencé, vous le savez. Là, d'un lieu l'autre depuis le départ, vous viendrez encore nous voir, dites ?

Les bruits de vos vents nous ont beaucoup diverti. Vous fûtes, au total, nos espiègles petits protes.
Elle s'est pas fait priée, je t'assure. Ça te turlupine, nul doute, parfois, au milieu du gémissement des tissus et de ses serments spécieux. Moi non plus, pour tout te dire, enfin un peu. Prié. Juste ce qu'il faut.
Elle m'aura donné bien des plaisirs, dont celui de gémir d'abandon feint, par sa voix enlacée de tes bras grêles. Fille, je demeure.

Paix, mes agneaux, on me l'a dit, il faut...

Alain Bashung, La Nuit je mens

Posté par monsieur_canard à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Préparatifs

Nouveau commentaire