28 juillet 2008

Tissu

Un anniversaire, un tour de compteur qui revient à zéro. Une bougie musicale un peu kitsch reprend sans se lasser sa mélodie. J'ignore ce que chante le populo ces temps derniers, néanmoins j'ai soin, comme toujours, du petit personnel. Les caméristes rendent de vertueux offices et divulguent, souvent, ce qu'on voudrait tenir secret. En ce qui concerne Irma, je n'oublie rien de ce qu'elle a appris, la bonne fille m'est si proche qu'elle en est touchante de naïveté. Elle plie avec scrupule des draps fleuris ou non, selon les... [Lire la suite]
Posté par monsieur_canard à 17:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 juillet 2008

--- Elle. --- Sûr ? --- Sûr. Pas surprenant. Au bout d'un certain temps on finit par se connaître ;)Et dire que certains croient qu'on rencontre des gens par internet... BRMC, Fault Line
Posté par monsieur_canard à 23:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 juillet 2008

Primaire

Pouce ! Des causeurs jasent dans le poste à propos des jeux, de la Chine, et des journalistes prisonniers. Sûr, c'est pas bien, tout ça, tout ça. Mais lequel s'exerce dans différentes disciplines ? Lequel a l'œil pour repérer le beau geste, la joueuse créative, pour sentir la qualité en la rapportant à ses propres performances ? Un marathon en à peine plus de deux heures, un cent mètres en moins de 10 secondes. Des faits qu'aucun de ceux qui s'escriment - autre discipline olympique - ne comprend véritablement. Pour trouver le... [Lire la suite]
Posté par monsieur_canard à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2008

Pardon

Difficile. Mais pas inaccessible. Certaines qualités sont difficiles à concilier : impossible de progresser sans une ténacité qui confine à l'obsession ; par contre-coup oublier certains griefs devient presque impossible. D'où sans doute ce qui est perçu comme de l'acharnement. Je manque de tempérance. Dans un même mouvement, pourquoi me chercher noise quand il suffit de parler avec urbanité ? Merci à Civileso et toujours à Margotlorena. J-S Bach, Mass in B minor, "Agnus Dei", BWV 232 Andreas Scholl
Posté par monsieur_canard à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2008

Récriminations

Elles sont difficiles à supporter, en particulier lorsqu'elles sont prononcées d'une voix perçante et qu'elles ne contiennent pas la moindre formule de politesse. Quel rapport avec le banjo du soleil levant ? Simple. Voici presque un an qu'un enfant est né. Depuis je n'avais jamais pris le temps de rendre visite à ses parents, même si je connais bien sa mère. Recevant des nouvelles de manière tout à fait inattendue, je me suis donc décidé à entreprendre le voyage et à demeurer deux jours. Comme tu le sais, cher plus que... [Lire la suite]
Posté par monsieur_canard à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2008

Aléas

Quelques heures avant une conjonction visible depuis la capitale des Flandres. Le phénomène n'est pas courant, néanmoins il est attesté par des chroniques découvertes dans la bibliothèque rongée d'un inquiétant château. L'histoire qu'elles racontent diffère notoirement de ce qui se produira aujourd'hui. Les bis repetita ne sont pas toujours du meilleur goût. L'événement n'en demeure pas moins notable par son étrangeté et fort plaisant pour les amateurs férus d'astronomie. Une, qui n'aime pas les piles de livres et le fait... [Lire la suite]
Posté par monsieur_canard à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2008

Silouhette

En contre-jour, sur le ciel incendié, destrier harrassé, la gravure allemande d'un cavalier fourbu songe à des valeurs. Un jour, non loin d'un parc, j'ai laissé se poser une tête sur mon épaule, et puis j'ai fermé les yeux et abandonné la mienne sur la sienne. Les chevaux de bois, les carrosses, on savoure l'ivresse en oubliant que le lendemain on aura soif et que les pensées crèveront avec mollesse la surface d'une mer de bitume. On oublie qu'on se ment, qu'on se sait trahi. Ensuite j'ai marché. Obstination, je suis de tête... [Lire la suite]
Posté par monsieur_canard à 17:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 juin 2008

Sommet

Le tout quand on défend, c'est d'être physique. Courir - longtemps - et pousser de l'épaule, ramasser quelques coups, chauffer un peu. Pour le reste, ne pas oublier de lever la tête histoire de voir qui est placé où. On joue en équipe ou pas. Aujourd'hui nous confirmons que les filles tiennent une place tout à fait respectable dans une équipe, même si à la lutte elles peinent parfois un peu. Tant que le cœur monte haut, tout va bien. Si l'on ne gagne pas sans élaborer une stratégie puis une tactique, on n'emporte pas non plus la... [Lire la suite]
Posté par monsieur_canard à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2008

Vaste

Le souffle, la sueur, les rythmes. Le soleil se tient haut. Une voiture passe, pas si rapide. Le bosquet se révèle être cimetière. Ceux-là on les a punis. Granit rose et gris, pas la pierre blanche qui tranche la brique anglaise. Nulle statue. Pause. Les chênes me parlent, le gazon se porte bien. Je me glisse vers le fond de l'asile. Si loin. Il y en a donc tant ? Des étendues de blés enlacés par la brise se prélassent et m'arrêtent. Verts. Une photographie allongée comme l'ombre qui me suit, une autre dans la direction opposée.... [Lire la suite]
Posté par monsieur_canard à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2008

Sel

Ce minéral me plaît énormément ces temps derniers. Reviennent pêle-mêle les paysages arides, le sable attiédi, les vagues languissantes. J'irai m'y attarder sans doute, c'est tellement "in". Un bout de sucre, et des danseurs indiens. Estoy arto de las rubias,.. Ce sera tout. Merci beaucoup. Zucchero, Baila Morena
Posté par monsieur_canard à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]