06 septembre 2008

Aussi

Un document n'est pas disponible dans mon pays. Le parlement écrit l'histoire. Histoire officielle, loi qui m'interdit de consulter, enfers. J'ai la flemme de faire un détour, j'ai envie dans le même moment de copier et de diffuser. Les interdits de cette nature m'irritent. Que cherche-t-on à cacher de la sorte ? Une élite cooptée décrète ce que le peuple a le droit de voir et entendre. À quel degré d'impuissance frileuse faut-il qu'elle soit réduite pour en arriver à légiférer en la matière ? C'est avouer à l'erreur une... [Lire la suite]
Posté par monsieur_canard à 01:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2008

Rincer

Un peu d'art dégénéré pour mes nouveaux amis qui n'en finissent plus de trouver que les rastas locks avec le casque à boulons ne font pas bon ménage. Pourtant le Horst und Wessel Lied, ou mieux, le Florian Geyer Lied en reggae, sûr, ça aurait de la gueule. Dans mon immense naïveté, j'avoue ne pas saisir pourquoi ils m'en veulent tant de faire de pareilles suggestions. Ces gens vous transformeraient une mesure 6/8 en 2/4 en mettant des triolets à la place des noires pointées. Quand la moelle épinière supplante le cerveau les... [Lire la suite]
Posté par monsieur_canard à 21:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 juillet 2008

Primaire

Pouce ! Des causeurs jasent dans le poste à propos des jeux, de la Chine, et des journalistes prisonniers. Sûr, c'est pas bien, tout ça, tout ça. Mais lequel s'exerce dans différentes disciplines ? Lequel a l'œil pour repérer le beau geste, la joueuse créative, pour sentir la qualité en la rapportant à ses propres performances ? Un marathon en à peine plus de deux heures, un cent mètres en moins de 10 secondes. Des faits qu'aucun de ceux qui s'escriment - autre discipline olympique - ne comprend véritablement. Pour trouver le... [Lire la suite]
Posté par monsieur_canard à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2008

Vaste

Le souffle, la sueur, les rythmes. Le soleil se tient haut. Une voiture passe, pas si rapide. Le bosquet se révèle être cimetière. Ceux-là on les a punis. Granit rose et gris, pas la pierre blanche qui tranche la brique anglaise. Nulle statue. Pause. Les chênes me parlent, le gazon se porte bien. Je me glisse vers le fond de l'asile. Si loin. Il y en a donc tant ? Des étendues de blés enlacés par la brise se prélassent et m'arrêtent. Verts. Une photographie allongée comme l'ombre qui me suit, une autre dans la direction opposée.... [Lire la suite]
Posté par monsieur_canard à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2008

Œuf

Période faste. L'haruspice tenait raison, tout comique qu'il soit. Il m'a paru qu'il souriait en m'apercevant avant de me livrer le mystère de sa lecture. Bon signe à bien considérer la chose. Dans le temple d'osier une prêtresse veille, le khôl souligne la courbe de sa paupière. Attendre que ses fils, ses filles flèchent l'azur. Aujourd'hui : grand d'Espagne vivant en voleur, de retour d'Alger, enivré de vins brûlés et des parfums de cèdre d'une maltaise. Ma main dans ses toisons charmantes, ma bouche sur sa peau, ses... [Lire la suite]
Posté par monsieur_canard à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2008

Bleus

Des pieds à la tête. Cicatrices. Le pouce gauche suturé, des traces sur le crâne. Le sourcil, du même côté, éclairci à un endroit. Souvenir de soir où l'on se noie. Le taulier à la voix rauque, bedonnant en tirant la bière ; la fumée dense du tuffre. Deux sur la peau, un survivant. Pas pire à bien y réfléchir qu'à Terneuzen avec le monant dans le bocard pané. En mémoire toutes les histoires de ces vies étrangères, racontées en confidence, au-dessus d'un plateau de mathurins. Quelquefois brêmes en main. Des fébosses et des... [Lire la suite]
Posté par monsieur_canard à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mars 2008

Reste

Ce qui n'est pas divisible, ce qui demeure entier. La nuit quitte pour six mois les lieux. Ce soir quelques lambeaux demeurent après qu'elle soit passée par l'équilibre instable tôt ce matin. Impératif aussi. Qui reste pour partager ? Lente dérive vers où tous butent. Privilège, au final, de l'avoir su si tôt. Portishead, Wandering Star
Posté par monsieur_canard à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2008

Alternance

Certaines journées vont ainsi. Bise mordante, grêle, nuages... puis accalmie et soleil qui vous salue. Tout ceci me passe si loin au-dessus de la tête. Sister Rosetta Tharpe est entrée dans ma vie par le hasard de mes achats compulsifs. Je prenais des disques en vrac, entre de la musique mongole avec sa technique de chant si particulière et un enregistrement de Keith Jarret, je me suis retrouvé avec une compilation de ses chansons. Rien de séduisant au départ. J'extrais le livret d'une des caisses... certaines prises datent des... [Lire la suite]
Posté par monsieur_canard à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2008

Voler

Polysémique sans le contexte. Aujourd'hui soleil et ciel adamantin. Le sens qui suit conviendra parfaitement. Le seul Beatles posté était une reprise - dois-je écrire "cover" ? - par Tina Turner. Eux ? "Ma case", depuis longtemps. Les connaisseurs chercheront les références. Au passage, toi qui écorches le nom de l'autre âme de l'autre, promène-toi parfois au fil des allées d'un cimetière. A n'est pas O. The Beatles, Free as a Bird
Posté par monsieur_canard à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2008

Grève

Aujourd'hui réveil un peu lent, suite à une nuit passée en compagnie d'Herman. Oui, il manque un "n" ne vous mettez pas à râler. Et là, pas de programme radio usuel. La cause n'est pas difficile à deviner, sachant que je n'écoute quasiment que deux radios publiques - exception faite d'une émission retraçant l'histoire des hits de dancefloors sur une chaîne privée lorsque je conduis - et que tout le monde n'a pas des intéressements aux bénéfices dégagés par Bouygues. Une fois n'est pas puissance trompeuse, je suis le... [Lire la suite]
Posté par monsieur_canard à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]