04 mai 2008

Courbe

Nous doit d'être élégante. Nul besoin d'un pont animé d'une violoniste. Le nocher n'aborde pas, plie le vide entre les rives. Là-bas... mire ! --- À écouter par Oïstrakh. J-S. Bach, Partita n° 3, BWV 1006 Nathan Milstein
Posté par monsieur_canard à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]