31 mai 2008

Tergal

Les présentations, lentes. Silence après la longue modulation mélodique. Et puis ils applaudissent.

Je souris. Bizarre ? Qui peut chanter ce qui pourtant sonne si simplement ? Plus prodond qu'il n'y paraît, n'est-il pas ?

Pas la suivante. Trop compliquée pour des oreilles si jeunes. Amusons-nous plutôt. Le reflet d'un pont.

Électronique, encore. Aujourd'hui je reviens avec un Breton dans ma besace. Il m'a coûté un La Fontaine, deux historiens grecs et le second couronné. On n'a que les plaisirs que l'on se paie. Alors j'ai aussi songé à Vaux.

Rouge rouge, L'Amour. Pourquoi ? Comment ? Qu'est ce ?

Posté par monsieur_canard à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Tergal

Nouveau commentaire