16 avril 2008

Technique

Un type lors d'une interview dans un magazine déclarait qu'il se levait le matin et se retrouvait avec un café devant son intrument, sans être passé par la salle de bain, en robe de chambre. Ça m'a rassuré. Un peu comme quand elle me dit que je suis un malade. Ça me réconforte aussi parce que je suis du même coup certain de ne pas être seul, considérant qu'elle est spécialiste depuis longtemps d'un mode de vie - non, pas vi - pour le moins hors-normes, ce qui lui permet d'avoir un avis éclairé sur la question. N'étant plus seul, je ne suis plus malade.

Mais que peut-on être en train de faire avec pantoufles et tasse au lieu de commencer sa journée de façon - mot détesté - "normale" ? En général, on se dit d'abord que c'est juste pour s'échauffer avant de revenir plus tard pour travailler. Voilà pour la partie théorique. En pratique, le projet dérape rapidement. Alors que vous avez commencé vers dix heures parce que vous profitez des vacances, sachant que l'événement se produit aussi durant les périodes de socialisation économique, vous vous apercevez que le temps a filé et qu'il est déjà quinze heures. S'il vous faut aller gagner votre vie, il ne vous reste que quelques minutes pour vous préparer. Manger ? Oublié.

Bien sûr un réveil est posé sur l'instrument. "Dans une demi-heure..." Raté. La demi-heure est passée depuis deux heures. Elle s'est dissoute en transpositions et vérifications, pour le plaisir de porter un peu plus loin la limite. Reste à poncer tant de détails. Même chose pour la musique écoutée... peut-être n'y prenez vous pas plaisir ici parce que nous n'avons pas la même approche. Tout est optimisé : quatre enceintes, deux petites deux grandes, branchées sur un ampli, hauteurs différentes, une stéréophonie réglée avec soin, large pour un panoramique agréable, un caisson de basses. Essayez, vous saisirez mieux l'intérêt. Bref, tout ça c'est de la technique : il est grand temps de se laver.

Un jour, j'y arriverai. Comme Richter. Par contre, sûr que ce sera pas de la meringue en pièce montée façon Piotr Ilitch, ça me donne la nausée à force de dégouliner de sirop.

Tchaïkovski, Concerto n°1 (pas pour cor)

Monty Python

Posté par monsieur_canard à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Technique

Nouveau commentaire