12 avril 2008

Tourner

Las Vegas... Ville récurrente dans les fictions.

Vous pensez à Ocean 11, mais aussi à Fear and Loathing in Las Vegas. À - si vous n'utilisez pas l'UTF8 tant pis pour vous - moins que ce ne soit Leaving Las Vegas. Ou encore l'assassinat à coup de battes de base-ball et la torture à l'étau de menuisier dans Casino. Peut-être même avez-vous trouvé un épisode de Twilight Zone.

La vidéo, les néons, les enseignes. Un jeu dans lequel on enfile à toute vitesse les boulevards en pilotant une voiture de sport imaginaire. Là, forcément, vient l'envie d'écraser des piétons, juste pour voir.

Quand je parcours des villes agitées, chaque fois je me demande comment marquer le plus haut score. En peu de temps, étant donné qu'on ne me laissera pas beaucoup jouer. Shotgun, Uzi ou AK-47 ? Le premier pour les zombis, le dernier, mon préféré, pour la foule - pas trop compacte, sinon grenade, charge à retardement ou détonnée à distance, voire agent pathogène - l'Uzi ne convient pas. Arme de poing ? Dissimulable, mais difficile de faire de l'abattage. Arme blanche ? Plutôt pour le tueur en série que pour le tueur en masse. Et puis tenir compte de l'espace. Ouvert ? Fermé ? Des points hauts. Sniper, travail d'artiste.

GTA ? Non... comme ça. Parce que la vie est une fiction.

Et vous ? Ce sera serial killing ou mass-murdering ?

Death in Vegas, Rocco

Posté par monsieur_canard à 03:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Tourner

    Je sais pas... Comme je suis pas très sérieux et que je suis un peu à la masse, je testerai chacune de ces deux techniques d'abord sur moi.

    Posté par Croytaque, 14 avril 2008 à 18:16 | | Répondre
  • Solution compliquée.
    C'est possible en étant schizo lucide par flash(e)s et en aimant la flesh fresque.
    Quoiqu'il en soit, avant de se décider, ne pas oublier que toute bonne série se termine par l'auto-destruction.

    Posté par Croix d'Ithaque, 15 avril 2008 à 20:37 | | Répondre
Nouveau commentaire