09 janvier 2008

Cerceau

Je tergiverse.

En premier lieu, quel morceau ? Il faut que cela soit en accord avec les circonstances. Un AC/DC, connu du grand public, conviendrait. Mais vous en trouverez déjà un pas loin. Et je ne tiens pas à partir pour les enfers. Déjà fait. Un classique ? Oui. Un ces airs increvables que l'on écoute une fois par lustre et qui vous accompagne à chaque fois quelque temps tout en vous donnant de l'énergie.

La catégorie ensuite. Jour qui compte double, certes. Néanmoins, puique la musique viendra de la culture noire-américaine, je choisis de poser dans l'unique case qui me reste. La pièce débordera un peu. Pas grave. Alors - si seulement ou pouvait passer le tout en regexp : on grepe sans gripper - que nous reste-t-il ? Un peu trop de réverbération, des voix assourdies, le piano voilé. Enregistrement live des années 60... ne soyons pas trop exigeants. Et puis, les cuivres sont là.

Pour la forme : Hit the Road Jack ! de Ray Charles. Une pensée pour l'examinateur. S'il ne se focalise pas plus sur le sourire et la conduite, mais uniquement sur le troisième élément, il risque, douloureux plongeon, d'heurter la route au sens propre.

Posté par monsieur_canard à 19:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Cerceau

    À vrai dire, il n'en avait que faire - préférant s'étonner d'un « Le sourire radieux et un bonjour enjoué, pour une fois, ça change des tronches apeurées ! » au départ.

    Simple taquinerie de la part des autres, que voulez-vous, je ne supporte pas les cols roulés.

    Et merci du clin d'œil, coïncidence, c'est ce que j'écoutais ce matin dans ma salle de bains, avec Elis & Tom, entre d'autres motivateurs.

    Posté par Eliness, 09 janvier 2008 à 23:11 | | Répondre
Nouveau commentaire